Attractivité et rentabilité de la franchise

Attractivité et rentabilité de la franchise
  • Créé le : 16/12/2008
  • Modifé le : 16/12/2008
Au moment de la mise en place du réseau, le franchiseur doit structurer son système de franchise afin d’assurer la pérennité de son projet.

Deux préoccupations économiques sont fondamentales : d’abord la rentabilité des capitaux investis par son entreprise et par ses franchisés, puis l’attractivité équilibrée entre la vente de la franchise et la gestion d’un réseau qui doit assurer la rentabilité des franchisés. Ceci assurera un véritable partenariat en franchise et sera la source d’une prospérité partagée.

On repère généralement 8 paramètres financiers permettant d’établir à la fois l’attractivité et la rentabilité.

Les résultats du pilote fournissent d’abord les bases crédibles du concept de franchise : chiffre d’affaires sur 3 ans, montant des investissements, excédent brut d’exploitation.

La détermination des 3 redevances de la franchise ne doit pas se faire à l’aveuglette mais à partir d’une part des résultats réels du pilote et d’autre part d’une prévision budgétaire des dépenses de fonctionnement. Ces 3 coûts peuvent être majorés d’une faible marge dans la mesure où la Redevance Initiale Forfaitaire (RIF) ne dépasse pas 50 % du résultat courant.

Un autre paramètre à prendre en compte est appelé le ROI (retour sur investissements). La création d’un concept et son développement en franchise implique des investissements que le franchiseur entend récupérer sur les recette dégagées par le réseau. Puis il faut calculer le ROE (retour sur le capital nominal).

Ensuite vous trouvez 3 EBE (excédent brut d’exploitation) : celui du développement du réseau qui est la marge entre les RIF et les coûts directs du développement du réseau ; l’EBE du service d’animation – marketing – communication, il s’agit ici de la marge réalisée entre la somme des redevances du réseau et les coûts directs des services proposés ; l’EBE du service logistique est une marge de grossiste, qui doit être transparente et limitée contractuellement.

Enfin l’EBE du franchiseur est la somme des 3 EBE précités, diminuée des frais généraux de gestion et de management du réseau. Son importance n’assure la pérennité du réseau que si tous les franchisés s’enrichissent aussi.

Ces 8 paramètres financiers sont complexes mais permettent d’établir une relation sécurisée entre franchiseur et franchisés, grâce aussi à la rentabilité garantie aux franchisés.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise Mondial Tissus Mondial Tissus

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise CASH EXPRESS CASH EXPRESS

Troc, achat-vente de produits d'occasions

Apport : 100 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Diététique et minceur

Apport : 10 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités

L’enseigne destinée à l’aménagement de l’habitat Mobalpa poursuit son extension avec l’ouverture d’un nouveau point de vente à Colomiers. Il s’agit du second magasin pour le désormais multiconcessionnaire du réseau. Une nouvelle adresse Après Portet-sur-Garonne, c’est à Colomiers que Mobalpa a décidé d’ajouter un nouveau maillon à sa chaîne. A la tête des deux unités, […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

5 ans après son arrivée en territoire Belge, le réseau Burger King affiche une belle dynamique et constate que son concept est fortement apprécié par les résidents du pays. La preuve en chiffres … Un déploiement constant C’est en juin 2017 que l’enseigne de restauration rapide Burger King s’installe pour la première en Belgique avec […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.