Adhérer à un jeune réseau, pourquoi pas ?

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Adhérer à un jeune réseau, pourquoi pas ?
  • Créé le : 11/11/2017
  • Modifé le : 11/11/2017
Nombreux sont les réseaux qui se créent ces dernières années : nous en avons recensé des centaines……

La première des précautions à prendre, nous semble-t-il, est de vérifier la réalité du marché sur lequel ils se placent. On trouve des statistiques, notamment sur Internet, voire des sociétés qui proposent d’effectuer des études de marché à coût abordable. Réaliser une telle étude permet d’apprécier le secteur d’activité et de vérifier les informations fournies par le franchiseur..

Bien choisir son secteur d’activité

Les marchés évoluent et une enquête permet d’apprécier la tendance A titre d’exemple, le secteur de l’épilation rapide, sans rendez vous, après avoir connu, aux Etats-Unis, une période euphorique, a été contraint de s’adapter. Nombre de réseaux ont adjoint un institut de beauté classique afin de satisfaire leur clientèle. Certains réseaux ont purement et simplement disparu. D’autres réseaux ont vu le jour mais n’ont guère réussi à se développer dans une premier temps, le marché n’existant pas en France.

Il est ensuite indispensable d’analyser l’originalité du concept
et la réalité du savoir-faire du franchiseur : savoir-faire métier, mais aussi savoir-faire franchise. La formation doit être constante et de qualité : c’est en effet au travers de celle-ci que le franchiseur transfère son savoir faire qui doit de surcroît être évolutif. Le franchiseur ne doit pas se contenter de commercialiser un produit figé mais il doit aussi être capable de faire évoluer celui-ci pour conserver l’attractivité de son produit.

Pour adhérer à un jeune réseau il faut faire des études différentes que pour les franchises déjà implantées

Mais il faut aussi apprécier l’expérience des dirigeants de l’entreprise. Il est difficile dans un réseau en phase de démarrage d’interroger les franchisés, ceux-ci ne disposant pas encore du recul suffisant à une analyse objective. Il faut alors, dans le prolongement de l’étude de marché, contacter des commerçants exerçant sur le même secteur d’activité mais sous une autre enseigne. Ils ne permettront pas d’apprécier le concept et le franchiseur mais ils permettront d’obtenir de nouveaux éléments sur le secteur d’activité.

En conclusion : l’insertion dans un réseau neuf implique une démarche différente qu’une insertion dans un réseau mature : il faut axer ses investigations sur le secteur d’activité plus que sur le franchiseur. Il faut d’ailleurs réclamer les études qu’il a du réaliser avant de se lancer et de lancer les autres sur cette terre neuve.

Enfin il faut accepter d’investir et de prendre contact avec une entreprise apte à effectuer une véritable étude de marché qui seule pourra vous aider à prendre une décision raisonnable.

Extrait d’un article de Maître Monique Ben Soussen / Avocate
paru dans La lettre du franchisé

Actualités de Club AC Franchisés

Oui, bien entendu. Vous pouvez créer une affaire franchisée en couple dans de nombreux réseaux. Il suffit le plus souvent que l’affaire permette de payer deux personnes et surtout que votre DUO présente les compétences requises pour la franchise visée. On trouve souvent des couples dans les supermarchés mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. […]

Futurs Franchisés, ne passez pas à côté de la loi qui vous protège. En Tunisie, en Belgique et en France la loi a prévu l’obligation d’un document précontractuel pour vous protéger contre des décisions hâtives ou des in…

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.