Choisir la franchise – Interview Daniel Ballester, responsable franchise pour la banque CIC

  • Créé le : 18/01/2018
  • Modifé le : 18/01/2018
Dans cette interview, Daniel Ballester, responsable franchise pour la banque CIC, explique les avantages de devenir franchisé d’un réseau plutôt que de lancer son projet en indépendant.

Les avantages de la franchise

Comme l’explique Daniel Ballester, responsable franchise pour la banque CIC, « Il ya certains avantages aujourd’hui à s’installer en franchise par rapport à la création ex nihilo. L’adhérent bénéficie d’un concept éprouvé puisque la loi Doubin cadre la relation entre franchiseurs et franchisés et oblige le franchiseur a démontrer au moins sur un point de vente qu’il existe une rentabilité, une pérennité et un savoir faire qu’il va pouvoir mettre à la disposition de son franchisé« .  

Daniel Ballester explique également qu’il est exigé de donner une preuve de l’expertise du franchiseur sur au moins cinq points de vente. Cela permet de savoir que le concept marche non pas seulement grâce à son emplacement ou à son gérant mais qu’il va être rentable en le reproduisant sur tous types de centres d’activités, tous types d’emplacements  

Le fait d’ouvrir son projet en franchise permet également de bénéficier de la notoriété de l’enseigne qui va créer un flux de clientèle dès les premiers jours d’ouverture. Le franchiseur propose aussi une formation initiale qui permet aux personnes qui ne sont pas issues du secteur d’activité de monter en puissance et d’avoir l’expertise nécessaire pour appréhender le métier, sans oublier la formation continue.


En étant franchisé, on a également un soutien de la part du franchiseur sur certains services: publicité, assistance juridique, système de gestion commerciale… Le franchisé peut ainsi passer plus de temps à animer son point de vente et sera allégée de ces tâches par le franchiseur.

Ce qu’il faut payer au franchiseur en contrepartie de ces services

Cependant, il y des contreparties que le franchisé doit verser pour pouvoir bénéficier de ces avantages. Il y a deux types de contrepartie: des droits d’entrée dès l’installation pour avoir le droit de rejoindre le réseau. Le franchiseur met à la disposition de son franchisé l’enseigne, sa notoriété, son savoir-faire.

Ensuite, il y a les royalties calculées en fonction du niveau du chiffres d’affaires ou qui sont forfaitaires pour la rétribution du franchiseur pour tous les services qu’il met à la disposition de ses franchisés.

Aujourd’hui, les royalties vont de 5 % à 12 % pour les plus gourmands en terme de royalties.

Daniel Ballester explique encore que la franchise n’est pas une mode et que cela fait près de dix ans qu’on constate une progression de 5 à 10 % du nombre de franchisés. Des études démontrent que sur ces franchisés, le taux de défaillance est deux fois inférieur par rapport aux commerces indépendants ce qui prouve qu’il y a bien une pérennité de l’activité et que ce n’est pas une mode.


Actuellement, la franchise et le commerce associé représentent 40 % du commerce de détail. C’est une part significative qui ne cesse de croître et qui croît aussi à l’international.

Actualités de Club AC Franchisés

Mon mari et moi souhaitons créer une franchise. Les franchiseurs acceptent-ils les couples ?

Oui, bien entendu. Vous pouvez créer une affaire franchisée en couple dans de nombreux réseaux. Il suffit le plus souvent que l’affaire permette de payer deux personnes et surtout que votre DUO présente les compétences requises pour la franchise visée. On trouve souvent des couples dans les supermarchés mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. […]

Le Document d’information précontractuel pour protéger le futur franchisé

Futurs Franchisés, ne passez pas à côté de la loi qui vous protège. En Tunisie, en Belgique et en France la loi a prévu l’obligation d’un document précontractuel pour vous protéger contre des décisions hâtives ou des in…

Formation initiale et accompagnement au service du franchisé

Créer une entreprise en franchise permet avant tout de bénéficier de la notoriété d’une enseigne et de son savoir-faire. Celui-ci qui doit être transmis au franchisé via une formation initiale mais surtout via une assistance pertinente, régulière et répondant à ses besoins.

Choisir la franchise – Interview Daniel Ballester, responsable franchise pour la banque CIC

Dans cette interview, Daniel Ballester, responsable franchise pour la banque CIC, explique les avantages de devenir franchisé d’un réseau plutôt que de lancer son projet en indépendant.

5 franchiseurs qui utilisent internet pour augmenter le CA de leurs franchises

L’évolution des nouvelles technologies a permis de créer de nouveaux outils de communication et de travail. En adhérant à un réseau de franchise – outre l’assistance et l’accompagnement – le franchisé va bénéficier de la notoriété de l’enseigne et des retombées positives des actions entreprises par le franchiseur. Ce dernier a la responsabilité d’entretenir et de promouvoir son image de marque.

Plus d'actualités

Fermer le menu