Qu’est ce qu’un contrat de licence de marque ?

  • Créé le : 10/01/2018
  • Modifé le : 10/01/2018

Jean Samper, membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise & fondateur d'AC Franchise et du Franchise Business Club

Un contrat de licence de marque, parfois appelé contrat de concession de licence de marque, est un contrat par lequel le propriétaire d’une marque concède à une autre personne le droit d’utiliser la marque dans certaines conditions.

Par extension, ces contrats concernent aussi le plus souvent un ensemble de signes distinctifs comme l’enseigne, ses codes couleurs, etc… Bien entendu les conditions les plus courantes à l’utilisation de cette marque sont de respecter un cahier des charges et de payer une redevance de marque.

Si vous ajoutez à cela un accord de distribution d’une gamme de produits ou de services, vous obtenez le contrat de concession.

Et si vous ajoutez à cela un accord portant sur le transfert d’un savoir-faire, vous obtenez un contrat de franchise.

Cette façon d’expliquer les choses est simple mais exacte. Cependant, le nom qui est sur un contrat ne reflète pas forcément son contenu. Ainsi de nombreux réseaux dans le textile par exemple, mais pas seulement, mettent le nom « licence » sur le contrat alors qu’il comprend un contrat de distribution de produits et parfois un transfert de savoir-faire.

Pourquoi ?
– Parfois parce que dans certains métiers le terme de franchise est moins porteur pour des raisons psychologiques ou historiques.
– Et parfois pour ne pas donner l’impression au commerçant que le réseau lui fait les promesses d’une franchise à 100 % et limiter ainsi les réclamations. Bien des réseaux préfèrent ne promettre qu’une transmission de savoir-faire limitée et qu’une assistance réduite alors qu’ils en font plus que ce qu’ils promettent mais il arrive aussi souvent que le réseau n’offre que la licence de la marque et ne procure ni savoir-faire ni assistance.

Comment vous y retrouver ? En ne tenant pas compte du nom qui est sur le contrat mais en ne vous fiant qu’à son contenu.

Jean Samper
fondateur d’AC Franchise
Membre du collège des experts de la fédération française de la franchise

 

 

Actualités de Jean Samper

Puis-je faire un crédit pour constituer mon apport personnel ?

L’apport personnel est une somme disponible en cash avant d’emprunter. C’est ce que vous avez pu économiser pour mener à bien votre projet. Donc en principe la réponse à votre question est non, vous ne pouvez pas emprunter pour constituer votre apport personnel. Mais la réalité est plus complexe.

Est-il possible d’implanter plus de franchises dans les petites villes ?

Quand on déplace dans les petites villes, on constate qu’il n’y a pas ou peu de franchises. Des concepts adaptés pourraient être développés par les franchiseurs ou alors sous forme de coopératives ? Comment faire ?

Comment se déroule le processus de transmission du savoir-faire ?

Question d’un futur franchisé : Comment se déroule le processus de transmission du savoir-faire ? Il faut que le système soit transmis au franchisé de la manière la plus simple ET/MAIS efficace possible permettant ainsi le transfert de connaissance…

Comment financer mon affaire si je n’ai pas plus que l’apport demandé par le franchiseur ?

Jean Samper, membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise & fondateur du Franchise Business Club J’ai les 60K€€ d’apport demandés par un franchiseur. J’ai trouvé le pas de porte n°1 qu’il exige mais il coûte 210K€€. Comment financer si mon apport est pris par les frais de la franchise ? […]

Faut-il une expérience de gérant d’entreprise pour devenir franchisé ?

Beaucoup de réseaux de franchise demandent une grande expérience dans la gérance, parfois 5 ans, alors que j’ai la même durée d’expérience mais dans un autre domaine. C’est bloquant bien que le reste des conditions soient remplies.

Plus d'actualités

Fermer le menu